SITE Strip Background.png

FR / NL

Checks médicaux : pourquoi miser sur un réseau de médecins sur mesure ?

Par Vanessa Pontet

Les médecins de contrôle sont des médecins mandatés par une entreprise afin de réévaluer les incapacités de travail des travailleurs. Ce sont eux qui vont à la rencontre des travailleurs souffrants, et qui influencent le plus la manière dont un contrôle médical est perçu par les travailleurs. Ce sont aussi ces médecins qui déterminent le résultat du Check, et qui décident de comment se déroule la fin de la période d’incapacité du travailleur.


Alors, comment miser sur un réseau de médecins renouvelés et une approche nouvelle du contrôle médical peut vous aider dans votre politique de Checks médicaux ?

Un réseau de médecins collaborateurs renouvelé

Pour s’assurer que les médecins de contrôle ne prennent pas le parti de l’employeur ou du travailleur lors de leurs contrôles, il est très fréquent d’avoir recours à des entreprises de contrôles médicaux disposant de leurs propres réseaux de médecins.


Les entreprises traditionnelles de contrôle médical se reposent alors sur un réseau de médecin dont le contrôle médical constitue la principale activité. Il arrive alors que l’on reproche à ces médecins de bâcler leurs consultations, de les réaliser à la va-vite, et ce en oubliant l’aspect humain.


Medicheck n’effectue pas des Checks dans ces conditions. A la place, ceux-ci sont réalisés pour accompagner les travailleurs pendant leur incapacité, et éventuellement les aider à reprendre le travail plus tôt qu’initialement prévu. Alors, Medicheck travaille avec un réseau de médecins renouvelé, en recrutant majoritairement des médecins de famille qui n’avaient jamais effectué de contrôle médical auparavant.


Ce réseau de plus de 750 médecins permet à Medicheck d’effectuer des Checks plus proches de réelles consultations que du contrôle médical traditionnel. En effet, ces médecins traitent les travailleurs contrôlés comme leurs propres patients. Ce choix facilite les échanges entre les travailleurs et les médecins, et permet de s’assurer que les décisions prises par les médecins collaborateurs sont les bonnes.

Un cadre propice aux échanges entre travailleurs et médecins

Medicheck favorise une approche positive en ôtant l’effet de surprise désagréable et le côté intrusif d’un contrôle médical traditionnel au domicile du travailleur. Cette méthode repose sur trois piliers :

  1. Le timing : La date du Check est choisie de manière optimale pour avoir un impact réel et mesurable sur l’absentéisme. Medicheck recommande que le Check ait lieu pendant la seconde moitié de la période d’incapacité. Ainsi, un Check n’est pas effectué avec l’objectif de surprendre le travailleur en train de mentir sur sa maladie, mais offre au médecin la possibilité d’évaluer si le travailleur semble se rétablir plus rapidement qu’initialement prévu par son médecin traitant.
     

  2. La localisation : Avec Medicheck, le Check médical se déroule au cabinet du médecin collaborateur, et pas au domicile du travailleur. Ce choix a pour objectif de s’assurer que les contrôles se déroulent toujours dans un environnement neutre et propice à la réalisation d’un examen médical. Cela favorise alors un dialogue serein entre le médecin et le travailleur, qui ne se sent pas envahi dans son intimité. Le cabinet du médecin choisi se trouve toujours à proximité du domicile du travailleur pour minimiser les déplacements. 
     

  3. La transparence : Le travailleur est toujours prévenu du Check par SMS, où il retrouve l’ensemble des détails de son Check (la date, l’heure, l’adresse du cabinet où aura lieu le Check). 

Ainsi, tout est réuni pour que le travailleur aborde son Check dans les meilleures conditions possibles. Cela aura un effet positif non négligeable sur ses échanges avec le médecin collaborateur chargé d’effectuer ce Check, permettant de meilleurs échanges et une réelle consultation médicale.

Stock photo 2.jpg

Les informations à connaître pour les médecins

Lorsqu’un employeur demande à ce que l’incapacité de travail d’un travailleur soit contrôlée, Medicheck laisse la possibilité de transmettre des informations supplémentaires au médecin qui effectuera le contrôle. 


Ces informations peuvent aider à contextualiser l’incapacité d’un travailleur, et donc aider le médecin dans son diagnostic.


Ces données peuvent renseigner la raison de la demande du Check, par exemple : 

  1. Si le travailleur a dépassé le quota d’absences acceptées sur une certaine période, donc que la demande de Check a été réalisée automatiquement ; 

  2. S’il s’agit d’une prolongation d’incapacité ;

  3. Si l’incapacité fait suite à un désaccord entre le travailleur et son employeur.

Ces informations sont bien entendu confidentielles et transmises uniquement au médecin qui effectuera le contrôle.


Parmi les informations que Medicheck transmet à ses médecins collaborateurs avant chaque Check, il y a aussi les informations de contact du conseiller en prévention, du médecin du travail et de la personne de confiance de votre entreprise. En effet, les médecins du réseau Medicheck sont également formés à la prévention des risques psychosociaux sur le lieu de travail. Ainsi, ils peuvent orienter directement vos travailleurs vers le contact approprié au sein de votre organisation s’ils détectent un problème lié aux risques psychosociaux.

Que sont les risque psychosociaux ? Comment les prévenir ? Quels sont les contacts et les acteurs de la prévention aux risques psychosociaux ?... 

L’approche positive et respectueuse des Checks médicaux favorise la confiance entre employeur et salarié tout en augmentant le taux de retour anticipé au travail. Ces particularités permettent de normaliser l’utilisation de Checks médicaux dans le cadre de votre politique de lutte contre l’absentéisme, et donc d’étendre leur effet dissuasif sans pour autant punir les travailleurs absents.

Retrouvez tous nos conseils pour lutter contre l'absentéisme en entreprise,

ainsi que toute l'actualité de Medicheck en nous suivant sur