SITE Strip Background.png

NL / FR

Prévenir l’absentéisme de courte durée grâce aux Check médicaux 

En matière d’absentéisme de courte durée, les absences d’un ou deux jours sont les plus fréquentes. Comment l’élaboration d’une politique d’absentéisme et le recours aux Checks médicaux peuvent-ils aider à prévenir ce type d’absentéisme ? Voici les conseils de Medicheck.

Élaborez votre politique de lutte contre l’absentéisme 

Élaborez votre politique de lutte contre l’absentéisme et faites-en un objectif d’entreprise ! Cette politique doit être connue par l’ensemble des travailleurs afin que ceux-ci sachent que leurs incapacités de travail risquent d’être contrôlées. La mise en place de Checks médicaux agira donc de manière préventive et pourra à terme diminuer l’absentéisme au sein de votre entreprise.


Afin de définir cette politique, il vous faudra déterminer des critères basés sur les différents types d’absentéismes rencontrés au sein de votre entreprise. 


Par exemple, organiser un Check médical pour un travailleur malade une fois en trois ans risque d’être contreproductif. 


Pour trouver un juste milieu, nous recommandons de mettre en place des critères objectifs sur lesquels s’appuyer. Ce sont ces critères qui vont déterminer quelles incapacités doivent être contrôlées.


Ils peuvent être liés à : 

  • La fréquence à laquelle les travailleurs sont en incapacités de travail (combien de fois cette année, ce mois-ci…) ; 

  • La longueur de ces incapacités (durent-elles une seule journée, plusieurs semaines...) ; 

  • La période pendant laquelle a lieu cette incapacité (pendant les congés scolaires, la veille d’un jour férié, les lundis ou les vendredis, …).


La mise en place de critères et la communication de ceux-ci vous permettront d’établir un outil de dissuasion de l’absentéisme pour l’ensemble de vos travailleurs, sans distinction.

Adaptez ces critères à la lutte contre les absences de courte durée

Les absences d’un ou deux jours représentent la majorité de l’absentéisme de courte durée, notamment les absences couvrant le lundi et/ou le vendredi. Il peut aussi arriver que ces absences de courtes durées concernent régulièrement les mêmes travailleurs. 


Lorsque vous établissez votre politique d’absentéisme, les critères basés sur la fréquence et sur la longueur des absences permettent de cibler les travailleurs fréquemment absents pour une (très) courte durée. Vous pouvez contrôler systématiquement les incapacités des travailleurs dépassant un nombre d’absences déterminé à l’avance. 


Le recours aux Check médicaux lorsque ce seuil est dépassé permet alors de dissuader les travailleurs de se déclarer en incapacité de travail de manière injustifiée.


De plus, lorsqu’un Check médical est demandé, les travailleurs doivent se rendre au cabinet du médecin contrôle. Ce petit déplacement peut représenter un contretemps gênant pour les travailleurs s'étant déclarés en incapacité de travail afin de prolonger leur week-end.

Identifiez les travailleurs les plus fréquemment absents

Les travailleurs rencontrant des difficultés sur leur lieu de travail sont ceux qui représentent le plus grand risque d’absentéisme. 


Ces « difficultés » peuvent être par exemple : 

  • Des troubles psychosociaux (dépression, burn out,…) ;

  • Du stress ;

  • Une surcharge de travail ;

  • Des problèmes de santé…

Cet absentéisme peut être tout-à-fait justifié, car relevant de problèmes de santé avérés. Mais il reste possible d’agir afin de prévenir cet absentéisme, en travaillant à améliorer les conditions de travail des travailleurs qui en ont le plus besoin.


Pour ces travailleurs, la politique des Checks médicaux ne réduira pas la fréquence de leurs absences. Ils doivent faire l’objet d’un suivi de votre part. 


Il est donc nécessaire de les accompagner afin de mettre le doigt sur la ou les origines de leur trouble. Des entretiens d’absentéisme peuvent vous aider à détecter et résoudre les problèmes qui seraient en lien avec l’organisation du travail.


Envisagez par la suite des mesures permettant d’améliorer la qualité de leur environnement de travail en fonction des problèmes qu’ils rencontrent. 


Par exemple : 

  • Si des travailleurs connaissent des problèmes de santé rendant leur travail difficile, songez à un aménagement de leurs conditions de travail, en accord avec la médecine du travail.

  • Si des travailleurs reconnaissent avoir des problèmes vis-à-vis de leur hiérarchie : proposez un dialogue, accompagnez les travailleurs en faisant l’intermédiaire, formez les responsables afin que la communication entre eux et leurs travailleurs se passe mieux…

Communiquer sur votre politique d’absentéisme

Bien que les Checks médicaux puissent être une étape délicate pour les travailleurs, ceux-ci restent un outil nécessaire pour diminuer l’absentéisme dans les entreprises. Cependant, ces Checks peuvent représenter un sujet sensible à aborder au sein de l’organisation. C’est pourquoi il est essentiel de communiquer au sujet de votre politique d’absentéisme et du déroulement des Checks médicaux.
 

La prévention à l’absentéisme repose sur la communication des règles mises en vigueur, des comportements à proscrire et de leurs conséquences.


Communiquer la méthodologie de Medicheck et ses avantages est également important: 

  • Medicheck offre la possibilité d’effectuer des Checks médicaux sur convocation, directement au cabinet de l’un de nos médecins collaborateurs. 

  • La convocation à ce Check est envoyée à l’avance par SMS directement aux travailleurs.

  • Le réseau de médecins collaborateurs de Medicheck s’étend sur toute la Belgique, et permet de trouver un médecin près du domicile de n’importe quels travailleurs. De plus, ce réseau est constitué de médecins de famille qui ne sont pas spécialisés dans le contrôle médical. Le travailleur est ainsi traité par le médecin comme un de ses propres patients, ce qui permet des Checks de meilleure qualité.

Enfin, pensez également à discuter des avantages que représentent les Checks médicaux. Ceux-ci permettent de :

  • Contrôler davantage les incapacités de travail en fonction de la politique d’absentéisme et des critères que vous avez établis ; 

  • Mettre en place une méthodologie transparente et respectueuse des Checks médicaux. Cette méthode permettra de gommer l’aspect délicat du sujet et de pouvoir ainsi communiquer plus ouvertement à ce sujet. 

  • Éviter un effet de surprise « négatif » pour les travailleurs qui voient leur incapacité de travail contrôlée, grâce à une communication claire et transparente sur les nouvelles modalités des Checks.

  • Éviter le sentiment d’intrusion au domicile des travailleurs ressentis lors d’un Check traditionnel, car les Checks médicaux de Medicheck ont lieu au cabinet du médecin et non au domicile des travailleurs.

  • Éviter un sentiment d’injustice en mettant en avant l’objectivité des critères de contrôle de l’absentéisme. Les travailleurs ne sont pas personnellement remis en question, car les incapacités sont sélectionnées en fonction de critères prédéfinis. 

  • Dissuader et diminuer les incapacités de travail grâce à la communication d’une politique d’absentéisme uniforme, objective et préventive.

Ces changements en termes de gestion des incapacités de travail peuvent engendrer des réticences. Restez toujours attentifs aux retours et échanges des travailleurs afin de leur proposer la meilleure solution lorsqu’ils rencontrent un problème avec leur Check. Voilà comment une politique de Checks médicaux bien encadrée, définie par des critères objectifs 

SITE Strip Background.png

Medicheck NV
Sinter-Goedelevoorplein 5, 1000 Brussel
Contact: contact@medicheck.io

  • LinkedIn - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • YouTube - Cercle blanc