SITE Strip Background.png

FR / NL

Stock photo 1.jpg

Check médicaux : quelles bonnes pratiques mettre en place dans mon entreprise ?

Par Vanessa Pontet

Les contrôles médicaux peuvent être vécus de manière très désagréable par les travailleurs. Ils peuvent se sentir victimes d’un manque de confiance de la part de leur supérieur voire même d’un sentiment d’acharnement ou d’injustice.
Pourtant l’absentéisme génère des difficultés dans l’organisation du travail et surcharge rapidement les équipes.
Medicheck vous donne quelques pistes pour mettre en place des Checks médicaux au sein de votre entreprise en toute sérénité !

Définir des critères objectifs de contrôle

 

Un sentiment d’injustice peut naître de la sensation que tous les membres d’une entreprise ne sont pas logés à la même enseigne. « Pourquoi suis-je contrôlé, alors que mon collègue ne l’est pas ? ». 

 

Définir des critères objectifs qui donnent lieu à un contrôle et les communiquer à vos travailleurs permet d’ôter toute subjectivité lors de l’organisation de Checks médicaux, et rend cette pratique plus équitable et justifiée.


C’est à vous de déterminer les critères qui entraînent un Check médical, selon les besoins et la réalité de votre organisation. Par exemple :

  1.  Suite à la Xième absence d’un travailleur, chaque nouvelle incapacité sera l’objet d’un Check. 

  2.  Toute incapacité de plus de X jours sera contrôlée .

  3.  Seront contrôlés tous les certificats remis pendant des périodes que l’on peut qualifier « à risques » comme les vacances scolaires ou aux alentours des longs week-ends.

Quels que soient les critères retenus au sein de votre entreprise, il est essentiel qu’ils soient appliqués à l’ensemble des travailleurs. Ainsi, vous vous assurez que tous les contrôles sont demandés de manière juste et objective. 


Une telle objectivité vous permettra, en outre, de déceler des problématiques liées à l’absentéisme dont vous n’aviez peut-être pas conscience.


La mise en lumière de certains critères peut aussi être l’occasion d’entamer un dialogue avec certains travailleurs. 


Outre leur caractère éthique, les critères objectifs permettent de poser un cadre dans l’organisation et un certain balisage autour de l’absentéisme et ainsi d’obtenir un impact indirect plus global.

Transformer l’organisation du Check médical

 

Traditionnellement, le contrôle médical est perçu comme extrêmement intrusif ; un médecin inconnu qui débarque sans aucun avertissement au domicile du travailleur est, en effet, une expérience plutôt désagréable. 
Medicheck offre la possibilité d’organiser des Checks médicaux sur convocation organisés en deuxième partie d’incapacité, dans le cabinet de nos médecins collaborateurs !

  1. Le Check se déroule dans un endroit neutre, ce qui réduit le sentiment d'intrusion lié aux contrôles traditionnels. 

  2. Organiser le Check en deuxième moitié d’incapacité, plutôt que dès le premier jour, permet d’actualiser le diagnostic du médecin traitant plutôt que de simplement venir contredire son avis.

  3. La convocation pour le Check médical est envoyée à l’avance par SMS, évitant ainsi l’effet surprise négatif que l’on pouvait rencontrer auparavant.

  4. Notre réseau de médecins collaborateurs est composé de médecins de famille qui ne sont pas spécialisés dans le contrôle médical. Le travailleur est ainsi traité par le médecin comme un patient, ce qui permet des Checks de meilleure qualité.

  5. Enfin, un système d’accusés de réception permet d’attester de la bonne réception de la convocation par le patient.

Il est aussi possible (à la demande du supérieur) de réorganiser ce Check si le patient est incapable de s’y rendre, parce qu’il a déjà un autre rendez-vous médical au même moment par exemple. 


Toutes ces mesures permettent au service RH de votre entreprise d’appliquer la politique de gestion de l’absentéisme de manière objective, claire et transparente !

Stock photo 2.jpg

Redéfinir la perception du Check médical

 

En définissant des critères objectifs de contrôle et en changeant le déroulement des Checks, vous avez créé une petite révolution dans votre entreprise. Maintenant, il est essentiel de communiquer ces changements à vos équipes pour que leur perception des Checks évolue également.


Expliquez clairement le déroulé des Checks et les avantages directs que cette nouvelle organisation apportera à vos travailleurs.


Souvent, de tels changements dans une entreprise nécessitent l’accord des syndicats. Si tel est le cas dans votre organisation, informez vos travailleurs de la concertation sociale qui a précédé ces changements.


Enfin, vous pouvez également insister sur le fait que les Checks médicaux sont des outils de dissuasion et non de répression de l’absentéisme.


Si malgré cette communication en amont, certains travailleurs ne comprennent pas la raison d’un Check, vous pouvez mettre en avant les points suivants :

  1. La politique en matière de Checks médicaux s’applique à tous les employés sans exception et s’appuie sur des critères objectifs. Il n’y a donc rien de personnel !

  2. Lorsque la période d’incapacité est longue, l’objectif du Check n’est pas de vérifier si le travailleur est malade, mais  plutôt de constater l’évolution de son rétablissement. L’avis du médecin travailleur ne vise pas à contredire celui du médecin du travailleur, mais plutôt à l’actualiser.

Ainsi, Medicheck vous permet de lutter contre l’absentéisme dans votre entreprise tout en maintenant de bonnes relations avec vos travailleurs.