Un autre regard sur les maisons de repos

Depuis le début de l’épidémie de COVID-19, les maisons de repos sont sur le devant de la scène, à cause de leur exposition à l’épidémie mais également suite au manque de mesures mises en place pour leur venir en aide. 
Nous avons voulu en savoir plus et nous sommes allés à la rencontre de certains de nos clients pour leur donner la parole et leur permettre de partager leur expérience du Covid-19. Et leurs réactions sont parfois … surprenantes. 

« Je n’ai jamais eu aussi peu d’absents. Beaucoup me disaient que c’était plus utile d’être ici plutôt que chez soi »

Xavier Degraeve, Directeur général, Clos De La Quiétude, Groupe Care-ion

Un élan de solidarité sans précédent...

Toutes les personnes que nous avons interrogées ont été unanimes : leur réalité a été moins grave que celle décrite dans les médias. Pour beaucoup, l’ambiance de travail était même plutôt à la bonne humeur, notamment grâce à un investissement et une implication incroyables des membres du personnel.

En effet, la crise que nous traversons a permis de mettre en avant le rôle des infirmières, des aides-soignantes, des kinés et des ergos ainsi que tout le reste du personnel dans la vie d’une maison de repos et auprès de nos aînés. Cette reconnaissance, renforcée pour le soutien populaire des applaudissements de 20h, a permis à ces personnes de se sentir valorisées dans leur travail, de renforcer le sentiment d’appartenance à une équipe soudée et d’accepter une surcharge de travail anormalement élevée, notamment à cause des mesures sanitaires.

L’ensemble des directeurs/directrices de maisons de repos que nous avons sondés ont partagé les même conclusions: Cet élan de solidarité naturel s’est traduit par un taux d’absentéisme au plus bas mais également par une augmentation de la qualité de service pour les résidents.   

Dans certaines maisons de repos, les membres du personnel se sont montrés incroyablement flexibles et imaginatifs pour créer de nouvelles activités pour les résidents, parfois même en dehors des heures normales de travail, et ainsi pallier un petit peu au manque de visites familiales. 


Pour d’autres maisons, ce fût une transition accélérée vers les nouvelles technologies avec l’apparition des visio-conférences entre famille et résidents ou la création de groupes Facebook pour partager des moments de vie de la résidence. 
Ailleurs encore, c’est la disponibilité du personnel et l’ambiance générale (entre collègues et avec les résidents) qui furent soulignées.

Même si l’ensemble de nos clients ont souligné l’absence total de support des autorités dans cette crise, il est bon de savoir que les situations dramatiques parfois décrites dans les médias ne sont pas la norme. Il est donc intéressant de s’inspirer de ces retours d’expérience positifs pour en tirer quelques leçons pour l’avenir dans la gestion d’une crise et pour la motivation d’une équipe.

… qui nous rappelle l’importance de la reconnaissance

Valoriser votre personnel, les impliquer dans un projet d’entreprise, leur montrer leur contribution à ce projet est plus que jamais indispensable pour créer un sentiment d’appartenance. Les différents témoignages récoltés démontrent que cela peut entraîner une atmosphère de travail plus agréable, un meilleur service et un taux d’absentéisme au plus bas ! Un vrai win-win pour tous!   

 

Attention toutefois à bien gérer le contrecoup de cette crise. Il faut veiller à garder la bonne dynamique qui a pu s’installer dans votre organisation, sans pour autant exiger trop de vos travailleurs pendant trop longtemps, au risque d’engendrer démotivation et fatigue dans les prochaines semaines, ce qui viendraient ternir de si belles performances.

© 2019 Medicheck - All rights reserved -